EMIL nous sauvera-t-il ?

Publié le par NOURRY Marie-Pierre

 

Connaissez vous EMIL ?

EMIL est le 1er réseau européen fédérant les laboratoires européens ayant un savoir faire en imagerie moléculaire. Le but est de rassembler les compétences en matière de technologie d'imagerie moléculaire.

L'imagerie moléculaire c'est une technique d'imagerie qui permet d'observer des processus biologiques vivants au niveau moléculaire, et ce sans perturber son fonctionnement.  C'est un peu comme si on disposait d' une caméra pour observer les processus vivants au niveau le plus petit .

L'imagerie moléculaire a d'innombrables possibilités d'application en particulier elle permettra d'accélérer la compréhension de processus pathologiques tels que le cancer ou l'apoptose . en perfectionnant les moyens d'observation, on pourra ainsi gagner du temps en évitant de faire des expériences in vitro , longues hypothétiques et coûteuses..

L'imagerie moléculaire permettra aussi d'observer l'action des médicaments au niveau moléculaire et donc apportera forcément un gain de temps dans les essais de mise au point de nouveaux médicaments.

Le C.E.A  ( Comissariat à l'Energie atomique )  est à l'initiative du réseau EMIL . Pour en savoir plus cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.cea.fr/fr/presse/dossiers/ESMI2.pdf#search=%22EMIL%20mol%C3%A9culaire%22

Les premières applications seront sur le cancer , mais aussi sur la Dégénérescence maculaire de la rétine ( DMLA). Voici pour illustrer ceci  un extrait d'échanges entre chercheurs.

On y croit nous aussi !

 

Profil : Fidèle
Posté le 13-01-2005 à 22:02
 

Bsr à ttes et ts,
Avt tt je tiens à dire que je ne suis pas médecin.
A ce que je sache néanmoins je ne pense pas qu 'il y ait une relation entre la DMLA et la maladie de parkinson si ce n' est l' aspect dégénératif comme le st les maladies neuro-dégénératives et le cancer...
ce st des études américaines élaborées par les laboratoires Acuity Pharmaceuticals, Merck et Eli Lilly.
leur but : soigner des maladies dégénératives encore incurables
comment ? en modifiant la synthèse des protéines grace à de l' ARN interférant.
la dmla a été choisie en premier tt simplement parce que les labo américains vlt vérifier la non toxicité du produit pour les patients d' après Barbara Lindheim d' Acuity.
la dmla a été choisie parce qu' elle peut etre traitée localement sans ijection dans la circulation sanguine. dans cet essai 12 patients reçoivent chaque semaine une injection intraoculaire d' un produit baptisé "Cand5", un ARNi qui empeche la synthèse d' une protéine responsable de la croissance anarchique de vaisseaux dans la rétine et cause de cécité. fabriqué par le labo Acuity Pharmaceuticals, Cand 5 n' est encore qu 'en phase 1 des essais cliniques. Ils vlt églt récolter des informations sur son efficacité et ça se sera en juin 2005.
Parti en éclaireur; Acuity Pharmaceuticals est suivi de près par 2 autres mastodontes de l' industrie pharmaceutique Merck et ELI. Respectivement associés à Alnyl

 
polina51
un pour tous, tous pour un
Profil : Fidèle
Posté le 13-01-2005 à 22:36
 

tjrs moi, le message est parti tt seul.
je disais qu' ils st respectivement associés à Alnylam et Sirna Therapeutics, 2 labo américains de bio-technologies/ et ils prévoient leurs propres essais cliniques pour le début de l' année. leurs cibles à eux : encore la DMLA mais aussi la MP.
les maladies dégénératives du système nerveux st l' un des domaines d' application les plus prometteurs des ARNi estime Patrick Aebischer, de l' institut technologique de Lausanne.
dans son labo lui il teste un traitement contre une forme familiale de la sclérose amyotrophique latérale (syndrome de Lou Gehrig)
en fait ils attendent tous les résultats sur la dmla avt d' envisager d' appliquer cette technique à nos malade (Patrick Aebischer).
Attendons les résultats de l' étude en juin 2005 concernant la Dmla.
espérons la non toxicité et une grde efficacité.
ET que les moissons scientifiques en 2005 soient très très imptes.
cette technique es efficace in vitro et chez l' animal. dc si elle l' est pour l' homme elle pourrait devenir une arme révolutionnaire dans le traitement d' un large éventail de maladies.
c' est la raison pour laquelle ben qu 'il faut prier pour que les patients en cours de traitement pour la Dmla ou plutot contre la dmla ça marche pour eux et sans toxicité. on en est encore aux essais. ne l' oublions pas avec les incertitudes que comportent les essais.
bonne année à ttes et à ts.
si vous etes sages je vous dirai demain comment on va pvr accélérer les essais thérapeutiques grace l' imagerie moléculaire. de nveaux médicaments disponibles bien plus vitensurle marché notamment contre le cancer.
Nadine

 
joce02
Profil : Habitué
Posté le 13-01-2005 à 22:48
 

merci Polina pour toutes ces infos très intéressantes.

 
polina51
un pour tous, tous pour un
Profil : Fidèle
Posté le 13-01-2005 à 22:47
 

Il faut lire MERCK et ELI LILLY
bonne lecture
nadine

 
donfront
Invité
Posté le 14-01-2005 à 08:37
 

 

polina51 a écrit :

tjrs moi, le message est parti tt seul.
je disais qu' ils st respectivement associés à Alnylam et Sirna Therapeutics, 2 labo américains de bio-technologies/ et ils prévoient leurs propres essais cliniques pour le début de l' année. leurs cibles à eux : encore la DMLA mais aussi la MP.
les maladies dégénératives du système nerveux st l' un des domaines d' application les plus prometteurs des ARNi estime Patrick Aebischer, de l' institut technologique de Lausanne.
dans son labo lui il teste un traitement contre une forme familiale de la sclérose amyotrophique latérale (syndrome de Lou Gehrig)
en fait ils attendent tous les résultats sur la dmla avt d' envisager d' appliquer cette technique à nos malade (Patrick Aebischer).
Attendons les résultats de l' étude en juin 2005 concernant la Dmla.
espérons la non toxicité et une grde efficacité.
ET que les moissons scientifiques en 2005 soient très très imptes.
cette technique es efficace in vitro et chez l' animal. dc si elle l' est pour l' homme elle pourrait devenir une arme révolutionnaire dans le traitement d' un large éventail de maladies.
c' est la raison pour laquelle ben qu 'il faut prier pour que les patients en cours de traitement pour la Dmla ou plutot contre la dmla ça marche pour eux et sans toxicité. on en est encore aux essais. ne l' oublions pas avec les incertitudes que comportent les essais.
bonne année à ttes et à ts.
si vous etes sages je vous dirai demain comment on va pvr accélérer les essais thérapeutiques grace l' imagerie moléculaire. de nveaux médicaments disponibles bien plus vitensurle marché notamment contre le cancer.
Nadine

 

Publié dans général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Bonjour,<br /> <br /> Je parcours votre blog et je vois que vous y mettez tout votre coeur pour le rédiger et qu'il n'y a aucun commentaire.<br /> Je viens vous soutenir dans vos épreuves.<br /> Je n'ai pas eu une vie facile et je connais la "maladie" au point de devenir hypocondriaque ; il faut dire que les hôpitaux, ça me connait...<br /> Depuis quelques temps, j'ai des tremblements, que je ne contrôle pas ou mal ; ce qui m'a ammené à consulter et j'attends avec impatience le rendez-vous chez le neurologue. Il faut que j'attende  encore plusieurs semaines car ces spécialistes sont surchargés.<br /> Je pense à vous mais vous paraissez très optimiste alors bon courage et continuer à vivre pleinement votre vie du mieux possible.<br /> L'entourage ne peut pas comprendre votre maladie, n'en faites pas de cas...Marie, VIVEZ !<br /> bisous !<br /> Roseline<br /> <br /> <br />
Répondre