Neuroprotection encore et toujours

Publié le par NOURRY Marie-Pierre

 

L'origine de la maladie et de la mort neuronale sont aujourd'hui encore inconnus. Ce que l'on sait c'est qu' il existe une cascade d'événements primaires ou secondaires incluant  un stress oxydatif, une altération du fonctionnement de la mitochondrie, un défaut d'élimination des protéines, une mort neuronale par apoptose et un processus inflammatoire.  De plus , même si les neurones dopaminergiques sont les plus touchés , chez certains sous-groupes de patients d'autres neurones  non dopaminergiques sont également touchés.

On comprend bien dans ce contexte , qu'il ne peut y avoir une seule et unique stratégie de neuroprotection , mais bien  des stratégies ,  combinant plusieurs médicaments et s'appliquant au cas de chaque patient.

A connaitre, le site du National Institute of Neurological Disorders and Stroke .. qui répertorie les substances en cours d'essai  aux USA .

Coenzyme Q10 et GPI1485  agissent en stimulant la regénération cérébrale. Le Co enzyme Q10 est en vente libre comme complément alimentaire, quant au GPI1485 c'est un médicament en cours d'investigation.

La Créatine est en cours d'évaluation. Elle agirait en luttant contre le stress oxydatif et le dysfonctionnement mitichondrial dans la maladie de parkinson. La créatine est en vente libre aux USA, mais pas en France.

 La Monocycline  est un antibiotique avec des effets anti-inflammatoires, et est utilisé comme traitement de fonds dans la poly'arthrite rhumatoide.

Pour en savoir plus :

http://parkinsontrial.org/

Publié dans essais en cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article